La différence entre fabriquer au Brésil et au Québec

Pour l'année 2019, je voulais faire un gros changement en produisant mes produits de A à Z au Québec. Je voulais m'investir et en apprendre davantage dans le processus de confection.

Avant, mon fournisseur brésilien m'envoyait des échantillons de tous les tissus qu'il pouvait avoir pour la production. À partir des couleurs choisies, je lui montrais ce que je désirais: je lui envoyais des croquis et plusieurs inspirations et il me revenait avec un échantillon. Nous travaillions ensuite l'échantillon à plusieurs reprises pour le rendre parfait à mes yeux. Chaque fois que nous refaisions l'échantillon, il y a avait un délais de trois semaines le temps que mon fournisseur refasse le modèle et  le temps de livraison. Ensuite, quand je donnais mon approbation, la production commençait et je m'occupais de la commercialisation du produit. Je vous dirais que la grande majorité des sous allait dans la livraison internationale express par avion et dans les frais de dédouanement, plutôt que dans la main d'oeuvre, à ce moment-là.

Maintenant, j'ai ma propre couturière dans ma ville avec laquelle je développe mes produits au complet. Je vais d'abord dans les fabriques de tissus au Québec pour choisir mes tissus pour ma collection et ensuite je fais mes croquis. Je les apporte à ma couturière et nous commençons ensuite les patrons. Évidemment, je n'ai pas son oeil technique alors on doit souvent apporter des modifications à mes dessins dans le but de réduire la complexité des coutures et des frais qui y seraient associés en production. Lorsque le patron est terminé, nous commençons la confection de l'échantillon. Ensuite, c'est mon moment préféré: j'essaie enfin l'échantillon! Nous apportons par la suite directement des modifications au patron  et nous faisons un dernier échantillon pour s'assurer que tout est parfait. La prochaine étape est de commander mes tissus en grande quantité et de les envoyer à l'usine de production avec les patrons. La durée de production prend environ trois semaines et je m'occupe finalement de la commercialisation. Si tu as lu mon article jusqu'ici, je t'offre 15% de rabais avec le code promotionnel "difference15".

Je vous dirais que j'aime beaucoup plus travailler avec les gens d'ici, car mon implication dans le processus de confection est plus grande et j'ai vraiment approfondi mes connaissances dans le milieu. Avant tout, mon argent va entièrement dans l'économie du Québec et dans la création/maintenance d'emplois. Premièrement, j'achète mes tissus dans une fabrique québécoise. Deuxièmement, j'aide ma couturière à être à son compte à temps plein. Troisièmement, je permets à l'usine de production au Québec de continuer ses fonctions malgré toute la migration de la main d'oeuvre du textile en Asie. Évidemment, des frais y sont reliés, mais la majorité de mon argent va dans la main d'oeuvre. Je me trouve donc plus gagnante maintenant. 

Ecrire un commentaire